ottNé à Paris en 1969, LOUIS DENIS OTT partage son temps entre la pédagogie et une carrière de musique de chambre.

Après avoir obtenu un Premier Prix et un Prix d’Excellence au Conservatoire National de Nantes , il poursuit ses études de perfectionnement à Vienne dans la classe du professeur Alexander Arenkov (élève et répétiteur de David Oïstrakh), puis à Moscou au conservatoire Tchaïkovski dans la classe de Zoria Chikhmourzaeva (dernière élève du grand maître Abram Yampolsky). Ses maîtres s’accordent à louer la subtilité et la rare sensibilité de son discours musical, ainsi que la qualité «envoûtante » de sa sonorité.

En 1996 il est lauréat au concours Yampolsky à Moscou et reçoit le prix d’interprétation pour l’oeuvre d’Abram Yampolsky.

De 1996 à 1998 il vit à Lisbonne où il est premier violon titulaire de l’orchestre Gulbenkian et premier violon du quatuor Pro Arte .

De retour en France, titulaire du Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur en 2000, il enseigne pendant un an (2004) au conservatoire de Nice tout en étant depuis 2001 professeur à l’Académie de Musique Prince Rainier de Monaco.

Invité en tant que violon solo dans divers orchestres (Pays de la Loire, Vendée, Poitou-Charentes, Savoie, Cannes, Nice), il se produit parallèlement en sonate, trio, quatuor, en France, en Autriche, en Allemagne, en Italie, en Espagne et aux Etats-Unis . Il est membre du quatuor Monoïkos qui réunit pour la première fois deux professeurs de l’Académie de Monaco et deux musiciens de l’Orchestre de Monaco

En 2004, il a aussi fondé à Paris le Novecento ensemble avec des amis russes, français et italiens, musiciens de haut niveau partageant leur passion commune pour la musique du XXe siècle et le répertoire contemporain.

Il a également participé en tant que violon solo à une tournée de l’ensemble de J.F Zygel et T.Escaich et s’est produit en concert avec l’organiste Olivier Vernet.

Son enregistrement de la Première Sonate de Bartok, avec le pianiste Tristan Lofficial, reçoit les félicitations et les encouragements de Pierre Boulez.

Ouvert à des formes très variées d’expression musicale, il s’intéresse au répertoire contemporain (collaboration sur une pièce pour violon solo avec Mario Garuti d’une rare complexité d’écriture) et il travaille le piano jazz, la composition, l’arrangement et l’improvisation avec Manuel Jiménez disciple de célèbre arrangeur Ivan Julien.

Il s’intéresse aussi à de nouvelles formations de musique de chambre : violon et deux guitares, violon et accordéon. Ce qui l’intéresse particulièrement c’est « de marier des timbres peu compatibles par nature » dans des transcriptions du répertoire classique.

Dans le domaine pédagogique, Louis- Denis Ott propose une approche basée sur le solfège appliqué, l’étude des intervalles, et une initiation au piano, pratiques qui rendent la lecture plus facile et favorisent la motivation des élèves.

Il prépare actuellement une méthode de violon qui se présentera comme « une table des matières » des nombreuses méthodes existantes qu’il complètera par des séries de nouveaux exercices personnels .

En 2009, il a été nommé Chevalier de l’Ordre du Mérite culturel par la principauté de Monaco.